alleure


alleure
Alleure. s. f. On prononce Allûre, Desmarche, façon de marcher. Contrefaire son alleure. je le connus à son alleure. cette haquenée a une alleure fort douce.
Au pluriel il ne se dit que des chevaux. Ce cheval, cette haquenée a les alleures belles. de belles alleures.
Alleure, signifie aussi, Sorte de voiture. L'Alleure du carrosse est plus commode que celle du coche.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • allure — (a lu r ) s. f. 1°   Façon de marcher. Ralentir son allure. On reconnaît certaines gens à leur allure. •   Il était guindé dans toutes ses allures, HAMILT. Gramm. 7.    Il se dit du cheval. Les trois allures naturelles du cheval sont le pas, le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • train — TRAIN. s. m. Alleure. Il se dit principalement des chevaux, & autres bestes de voiture. Le train de ce cheval est doux, est incommode. ce cheval va grand train. il se fait tard, allons bon train, grand train. ce cocher nous a menez beau train. On …   Dictionnaire de l'Académie française

  • POÉTIQUE — Le discours sur la littérature naît en même temps que la littérature même; on en trouvera les premiers échantillons dans tel fragment des Veda ou chez Homère. Ce fait ne saurait provenir d’un hasard: bien qu’il soit difficile de se mettre… …   Encyclopédie Universelle

  • aubin — [ obɛ̃ ] n. m. • 1688; hobin 1478; de l a. fr. hober « bouger, remuer » ♦ Allure défectueuse d un cheval qui galope du train de devant et trotte du train de derrière (ou inversement). Cheval qui va l aubin. ● aubin ou aubain nom masculin (ancien… …   Encyclopédie Universelle

  • maintien — (min tiin) s. m. 1°   Action de maintenir. Le maintien de l ordre, de la discipline, de l autorité. 2°   Manière de tenir le corps et le visage. •   Ce geste encor, seigneur, ce maintien interdit, ROTR. Vencesl. IV, 6. •   La dame était de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • destracquer — Destracquer, act. acut. Est composé de Des, diction destructive, et Tracquer inusité, qui vient de Trac, et signifie perdre le trac et alleure, comme, Destracquer une Hacquenée ou Mule allants l amble, Gradationem interuertere. Et par metaphore,… …   Thresor de la langue françoyse

  • erre — Erre, Chemin. Grand erre, Magnis itineribus, Celeriter, Festinanter. Aller à grand erre et à grand haste. Erre de la mer, c est le flot et comme alleure de la mer. Ainsi dient les mariniers, que le Revers du gouvernail bien espais, espart le… …   Thresor de la langue françoyse

  • prealable — Prealable, com. gen. penac. Car on dit, Ce point est prealable, Hoc rei aut causae caput prius animaduertendum est. Et, Cette chose est prealable, Haec res prius consideranda est. Ainsi Prealable est ce de quoy il faut avant toutes choses… …   Thresor de la langue françoyse

  • tire — Tire, f. penac. Est l alleure d un seul traict sans repos, Ainsi dit on, Il va tout d une tire, Vno tractu, Vno impetu, Vno incessu, Ce qu on dit aussi, tout d un traict metaphore prinse du ject d arc. Tire aussi en equippage de femmes signifie… …   Thresor de la langue françoyse

  • entrepas — Entrepas. s. m. Alleure d un cheval, laquelle approche de l amble. Ce cheval va l entrepas, un bon entrepas …   Dictionnaire de l'Académie française


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.